Accueil Comment tester les abeilles hygiéniques. SMR ou VSH Evaluation du SMR Comment établir un diagnostic correctement. Matériel nécessaire pour tester les colonies VSH. Questions et réponses concernant le VSH. Divers liens concernant la recherche du VSH. Annexes
         Réalisation :                  Bernard Leclercq - Mise à jour le 30/07//2017                    
Vidéos   Vidéos Test VSH Test VSH Articles Articles Etablir un pédigrée Etablir un pédigrée Certificat sanitaire Certificat sanitaire Considérations Considérations Plan du site Plan du site Abeilles hygiéniques
La récolte du sperme La quantité et la consistance du sperme obtenue varient d'un mâle à l'autre, on récupère en général environ 1 µl par mâle. La quantité à utiliser pour une reine se situe approximlativement entre 8 et 10 µl. Pour être certain d'obtenir la quantité de sperme voulue, on considère par sécurité qu'il faut de 15 à 20 mâles (20 en pratique) pour une reine. Il faut donc en élever assez. Avant le premier prélèvement, on remonte le sérum à 5 mm dans le tube capillaire, au dessus de la pointe éffilée afin de séparer le sperme du sérum physiologique contenu dans le tube capillaire. Obtenir une goutte de sérum physiologique sur l'embout afin d'établir un contact avec le sperme sur l'endophallus du premier mâle. Pour recueillir le sperme du mâle suivant, faire sortir une petite goutte de sperme à l'extrémité et la poser sur la semence de l'endophallus suivant (en éversion). Aspirer ensuite dans la seringue, le sperme est aspiré sous l'effet de capillarité. Pour chaque nouvelle récolte de sperme, faire sortir une goutte de sperme de la seringue, elle servira à établir le contact. Eviter de collecter les bulles d'air ainsi que la partie que constitue le mucus, faite venir le sperme dans la seringue en restant loin de la couche de mucus. Eviter le mucus visqueux, il se séparent facilement de la semence qui est plus fluide. Si on perçoit une résistance, c'est que l'extrémité est plongée dans le mucus. Répéter le processus jusqu'à obtention de la quantité de sperme désirée. Le sperme dans le capillaire doit être de couleur et de densité uniforme. Lorsque la quantité de sperme est obtenue ou lors d'un arrêt prolongé du prélèvement, le sperme doit être remonté 5 mm dans le tube capillaire, au dessus de la pointe éffilée. Par la suite, prélever une goutte de sérum pour obstruer la pointe capillaire et pour éviter ainsi le déssèchement du sperme. Il doit toujours y avoir un espace de quelques mm (5) entre le sperme et le sérum. Il est important de travailler dans de bonnes conditions sanitaires, une cause majeure de mortalité des reines étant due à une contamination. Prendre soin de ne pas contaminer le sperme notament avec le matériel et par contact avec les doigts. L'usage de l'aiguille sur manche (photo ci-dessus) est une précaution supplémentaire.                                        Cage de vol des mâles chaufée - Boite de transport vers le laboratoire d'insémination Original par Susan Cobey avec son autorisation pour la traduction Photos : Susan Cobey ; Bernard Leclercq Traduction : Olivier Galache Mise en page : Bernard Leclercq Pour plus de détails, lire : Elevage, sélection et insémination instrumentale des reines d'abeilles par Jos Guth - publication SNA - Disponible chez les revendeurs de matériels apicoles. Insémination artificielle de la reine d'abeilles par Friedrich Ruttner éditions APIMONDIA 1975
Inséminateur Schley, double binoculaire de discussion American Optical (Matériel Bernard Leclercq)